Blog

Mon installation a Londres

Posted by Marie on January 12, 2014 at 6:20 AM

Salut à tous ! 

A l'heure où je vous écrit, cela pile trois jours que je suis arrivée à Londres. 


Tout ne ce passe pas exactement comme prévu mais il y a bien pire donc je ne vais pas me plaindre ! Je suis pour le moment hébergée par une connaissance qui habite Londres depuis un an et demi, mais normalement je devrais avoir ma propre chambre le 20 janvier. Les loyers pour une simple chambre sont totalement exorbitant dans le centre de Londres (et je n'exagère vraiment pas) mais bon apparement, pour le prix (que je trouve beaucoup trop élevé;), ma chambre est vraiment une bonne affaire. Donc j'attends patiemment que l'italien (un peu perturbé mentalement il faut le dire) libère ma future chambre. 


L'appartement que je partage/ je vais partagé avec 5 autres personnes (Sara et Atilio, tous les deux italiens, Maria et Guyo, un couple espagnol et Celia, mon acolyte française) se situe à 5 minutes en bus de Camden Town. Autant dire que l'appartement est très bien placé puisqu'il est en zone 2 !


La question du logement étant réglée (enfin, du moins jusqu'en mars), il a fallu que j'achète de quoi me déplacer donc jai évidement opté pour la Oyster Card (et oui, je ne comprend pas DU TOUT pourquoi ils ont appelé cette carte "carte-huître), avec elle je peux prendre le bus, le métro et le train en illimité donc indispensable pour moi vu que je vais chercher du travail.  Ensuite j'ai acheté une carte sim chez l'opérateur anglais Three pour joindre mes flatmates et aussi mon futur employeur. Enfin, j'ai voulu ouvrir un compte bancaire mais c'est à ce moment-là que tout c'est compliqué:


pour avoir une chambre, il faut un travail;


pour avoir un travail, il faut un assurance number qui n'est donné que lorsqu'on a un logement;


pour pouvoir ouvrir un compte bancaire, il faut un travail;


Donc pas très facile de briser ce cercle vicieux !

Et vu qu'officiellement je n'aurai ma chambre que le 20, je ne vais pas pouvoir avoir mon assurance number et donc la recherche de travail ne va pas en être simplifier. Bref, je me donne un mois pour trouver du travail et pouvoir avoir ma petite routine londonienne. Car certes, c'est agréable de se balader dans la ville sans avoir d'horaires précises à respecter, mais déjà au bout de trois jours je me "lasse" un peu de traîner dans les rues sans vraiment n'avoir d'objectif.


Voilà comment c'est dérouler mon installation à Londres, j'espère que je n'aurai pas blablaterer de choses inutiles, 

Des bisous, M.



Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

0 Comments